AQUATICA

Chasse Sous-Marine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation et généralités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Présentation et généralités   Dim 4 Déc - 5:04




1) La chasse sous-marine peut fort bien être pratiquée sans auxiliaire de navigation.

On part donc du rivage à la palme pour attendre le site de chasse et on revient également à la palme :

   


Cela limite donc sévèrement les endroits accessibles : la distance mais aussi les courants réduisent le champ d'action.

---------------------------------------

2) Certains chasseurs utilisent une "planche" sur laquelle ils peuvent mettre du matériel supplémentaire comme une seconde arbalète.





Cette planche est aussi utilisée, en s'appuyant dessus, pour s'assurer un peu de repos. 





Cet outil ne change pourtant pas vraiment la donne en termes d’accessibilité à des sites un peu lointain.

------------------------------------

3) L'idéal est donc d'opter pour un bateau, type zodiac






Mais il existe beaucoup de contraintes :


- le prix : un bateau n'est pas à la portée de toute les bourses

(entre le bateau, le moteur, la remorque, l'addition est lourde : au moins 5 à 6 000 €)



- la mise à l'eau : il faut être au moins deux

- l'entretien du moteur, l'essence consommée

- l'encombrement pour le stockage quand le bateau est inutilisé

- le bruit, la pollution


Et pour ceux qui ne chassent essentiellement que l'été, pendant quelques semaines, c'est un "investissement" peu rentable.

------------------------------


4) Mais il existe une solution intermédiaire entre la simple planche de chasse (entre 50 et 100 €) et le zodiac à moteur (au moins 5 ou 6 000 €) : le kayak


Ce genre d'embarcation coûte de 500/600 € à 3 000 € pour le haut de gamme.

Généralement un prix de 700 à 900 € permet déjà d'obtenir un kayak satisfaisant.


Le kayak comportent beaucoup d'avantages par rapport à un bateau à moteur :


- son prix très largement inférieur

- encombrement moindre

- le poids : un kayak pèse aux alentours de 30 kg

- pas besoin de remorque : des barres de toit suffisent

- mise à l'eau simplifiée pouvant se faire en solo

- pas de bruit ni de pollution

- le plaisir de la navigation, au ras de l'eau, en silence

- l'activité physique



Toutefois, par rapport à un bateau, il y a tout de même des inconvénients :


- le kayak avance moins vite (de 5 à 9 km/h, selon le kayak, l'utilisateur, l'état de la mer) : des sites lointains restent inaccessibles

- le kayak est moins spacieux et embarque donc moins de matériel 


Cependant, par rapport à la palme, le kayak apporte un champ d'action bien plus vaste, il permet de se déplacer assez rapidement sur divers sites pas trop éloignés les uns des autres et d'emporter pas mal de matériel. Et cela sans pollution, ni bruit, dans le respect de l'environnement. Avec en plus, le plaisir de la navigation.

Le kayak permet aussi de bénéficier de temps de récupération, où, assis tranquillement on peut se désaltérer et grignoter quelques gourmandises.

Chasser en kayak, change donc radicalement la donne. Sans avoir le rayon d'action d'un bateau à moteur, c'est loin d'être négligeable.

Et contrairement au bateau à moteur, on peut "amortir" le prix son kayak en faisant également des randonnées sympathiques en rivière.


Bref, le kayak apporte au chasseur un rayon d'action bien plus grand, lui permet des temps de récupération, de se désaltérer et de manger confortablement, d'emporter du matériel avec lui et lui offre le plaisir de la navigation pour un prix bien plus accessible que le bateau à moteur et des contraintes moindres que ce dernier.


---------------------------------------------

5) UN KAYAK, OUI. MAIS QUEL KAYAK ?


Le mot kayak regroupe sous une même appellation 2 univers très différents.


a) Il y a le "vrai kayak", l'originel, fin, rapide, que l'on nomme kayak ponté :





Dans ce kayak, on est assis DANS l'embarcation.

Ce kayak n'est pas destiné à transporter du matériel avec soi, hormis un casse-croûte et une bouteille d'eau.

Ce n'est pas non plus un moyen de transport : on n'est pas censé monter et redescendre de ce kayak en permanence.

D'ailleurs, remonter dans ce genre d'embarcation après une fausse manœuvre, est loin d'être évident.


Le kayak ponté n'est donc pas très intéressant pour un chasseur sous-marin ou un pêcheur qui doivent emmener pas mal de matériel.

Encore moins pratique pour le chasseur, qui est amené à descendre et à remonter souvent dans son embarcation.



b) Il y a le "faux kayak", le kayak "Sit On TOP", ou en abrégé : SOT



"Sit On Top" signifie littéralement "assis dessus"

Contrairement au kayak originel où l'on est assis DEDANS, dans le kayak SOT, on est assis DESSUS :







Le kayak SOT résout les problèmes que rencontrent le canoë :



1) il ne peut pas se remplir d'eau grâce à des trous auto-videurs qui évacuent automatiquement l'eau qui pénètre dans le kayak

2) ils sont insubmersibles grâce à leur procédé de fabrication : moulé en seul bloc et creux, donc rempli d'air


Avec ces nouvelles caractéristiques, le kayak SOT n'est pas cantonné, comme le canoë (ou le canoë-kayak), aux eaux calmes, il peut affronter des eaux plus vives et, surtout, la mer :





Ce genre d'activités, comme on le voit dans la courte vidéo ci-dessus, est évidemment impossible avec un canoë.




Toutefois, bien que très polyvalent et permettant un usage marin, un kayak SOT est beaucoup moins rapide et performant qu'un kayak ponté.


Cependant, les kayaks SOT apportent beaucoup d'avantages :


- plus stable : important pour les non spécialistes, les pécheurs, les chasseurs

- auto-videur : de petits orifices au fond de l'embarcation permettent à l'eau d'être évacuée automatiquement

- spacieux : possibilité d'embarquer avec soi du matériel de randonnée, de pêche ou de chasse.

- pratique : embarquement/débarquement personnes et matériel



Avec le kayak SOT, on peut donc allier plusieurs activités


- kayak + randonnée (avec tout le matériel de camping pour plusieurs jours)

- kayak + pêche (avec tout le matériel de pêche)

- kayak + chasse sous-marine (avec tout le matériel de chasse)

- kayak + plongée sous-marine (avec tout le matériel de plongée)


On peut même mixer ces activités : faire une randonnées de plusieurs jours le longs des côtes, tout en chassant, en pêchant ou en plongeant.

----------------------------------


Le chasseur sous-marin optera donc, logiquement, pour un kayak SOT.


*******************

_________________
"La mer est sans routes, la mer est sans explications."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation et généralités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation - Bastien
» Présentation du Sud-Ouest
» Présentation d'un nouveau membre
» Licol de présentation Irlandais/Celtique
» Présentation de Rafale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AQUATICA :: KAYAK SOT (Sit On Top) :: 1 - LE KAYAK : présentation et généralités-
Sauter vers: