AQUATICA


Chasse Sous-Marine en Kayak
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cohérence des résistances à la rupture ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Cohérence des résistances à la rupture ?   Lun 16 Jan 2017 - 21:05




Première chose : infos difficiles à trouver


Il est loin d'être évident de trouver des informations sur la résistance à la rupture des différents matériels utilisés : drisse ou tresse, émerillon, tendeur, fil nylon, tête d'arbalète...

Et quand on trouve ce type d'informations, il n'y a pas unanimité sur les chiffres  Shocked

Par exemple, pour la drisse ou tresse Dyneema on trouve des valeurs de résistance allant de 200 kg à 500 kg  affraid

Qui a raison ? Qui dit n'importe quoi ? A qui faut-il se fier ?


Le nom "Dyneema" semble être utilisé un peu à toutes les sauces, par les uns et par les autres, sans pour autant renvoyer vers la même réalité.  Rolling Eyes



Seconde chose : les incohérences


On conseille par exemple d'utiliser de la drisse Dyneema, en 2 mm, pour l'excellente résistance à la rupture qu'elle offre : 500 kg !




Que la tresse Dyneema ait une résistance de 500 kg, c'est une chose, bonne en soi, mais qu'en est-il du reste ?

Si ma tête d'arbalète, fixée sur le tube (à laquelle est reliée la tresse Dyneema : je chasse sans moulinet), n'a qu'une résistance de 120 kg (je dis n'importe quoi, j'en sais foutrement rien  Mr. Green), quel intérêt de mettre une tresse qui résiste à 500 kg ?

Autrement dit, si la tête de l'arbalète s'arrache à 120 kg, à quoi bon y fixer une tresse qui, elle, résiste à 500 kg ?  Shocked



On parle souvent d'un montage fil nylon/tendeur/tresse.

A priori, le fil nylon, en 2 mm, offre une résistance max de 200 kg. Pourquoi alors l'accompagner d'une tresse Dyneema qui résiste à 500 kg puisque de toute façon, le fil de nylon aura cassé bien avant ?


Souvent, dans ces montages, fil nylon 2 mm + tendeur + tresse 2 mm, les jonctions entre fil nylon et tendeur et entre tendeur et tresse, sont réalisées à l'aide d'émerillons pour faciliter un montage/démontage rapide.

Soit, c'est très louable comme idée...


Mais regardons la résistance des émerillons :





Au mieux, un émerillon va offrir une résistance de 120 kg.


Si le fil nylon offre, lui, une résistance de 200 kg et la tresse de 500 kg, on affaiblit considérablement, en utilisant des émerillons, la résistance globale du système (fil nylon + tendeur + tresse).

Autrement dit, l'émerillon devient le maillon faible de cette chaîne : fil nylon + tendeur + tresse


Certains rappellent que le nylon est plus élastique. 

Soit, mais à un moment, élastique ou pas, il va rompre et visiblement l'indice de rupture, c'est au mieux 200 kg. 

Passée cette limite, son élasticité ne le sauvera pas  Evil or Very Mad


J'avoue que je ne comprends pas bien cette incohérence des résistances, cette non homogénéité de résistance entre les divers matériaux utilisés.

Pourquoi ne pas utiliser une résistance proche entre le fil nylon et la tresse ?


Pourquoi dépenser une petite fortune dans de la Dyneema qui résiste à 500 kg si mon fil nylon va lâcher à 200 kg ?  Shocked


---------------------------------


Bref, on entend à longueur de temps "tresse Dyneema" par-ci, "tresse Dyneema" par-là, comme si c'était la panacée absolue ! 


Mais dans une chaîne, il me semble que la force, la résistance de cette chaîne est donnée, fixée, par le maillon le plus faible, non ? Rolling Eyes


Si je veux donc vraiment utiliser le potentiel d'une tresse Dyneema de 500 kg de résistance, je dois m'assurer que le reste des éléments sont capables d'encaisser la même charge.

Quelle est la résistance à l'arrachement, par exemple, d'une tête d'arbalète ?  Shocked Quelqu'un le sait ?

_________________
"La mer est sans routes, la mer est sans explications."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cohérence des résistances à la rupture ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un mort : rupture d'une fourche en carbone?
» Rupture de trois fourches carbone à disque Velokraft
» Grosse rupture a chaque décélération avec Pot crd 2
» rupture de direction !
» Pendant rupture de poulie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AQUATICA :: 1 Chasse Sous-Marine - Technique et Equipement :: L'arbalète :: Questions en suspens...-
Sauter vers: