AQUATICA


Chasse Sous-Marine en Kayak
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avant-propos pour ce projet N°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Avant-propos pour ce projet N°2   Dim 5 Mar 2017 - 19:40



Le projet n°1 a été abandonné pour 2 raisons :


1) la contrainte de l'étroitesse

Je voulais absolument que ce chariot puisse entrer dans le coffre avant de l'Alboran.

Pour satisfaire à cet impératif, cela impliquait, en définitive, un chariot trop étroit et donc instable à l'utilisation.


2) l'aide d'un ami

Il est clair que ce second projet n'a vu le jour uniquement que grâce à l'aide d'un ami qui est un excellent "bricoleur". 

Passionné de "bricolage", il possède un outillage impressionnant, notamment un tour à métaux.

C'est donc grâce à son aide que le projet initial a été totalement revu et corrigé  Laughing 

Sans lui, le projet N°2 n'existerait tout simplement pas.

---------------------

NOTE :

Toutefois, je tiens à préciser que le projet initial, le projet N°1, est tout à fait viable.


Ce projet consistait à reprendre l'idée du chariot PVC (idée géniale) en améliorant son point faible : le bouchon PVC percé comme support de l'axe.

Ce projet N°1 remplaçait donc le "bouchon PVC percé" par des "moyeux" (bois ou mieux, matériaux plastiques) et "gainait" la tige filetée (dangereuse pour le bouchon) dans un tube acier, cuivre ou alu.

Cette amélioration, "moyeu larges + tige filetée gainée", est toujours d'actualité.  Laughing


En effet, le projet N°2, s'il ne nécessite plus de "gainer" la tige filetée en raison de la nature même des moyeux, du téflon, il utilise plus que jamais ces fameux moyeux.

Moyeux qui passent même d'un nombre de 2 à 4 pour améliorer encore la répartition de la pression du poids.


Le projet N°1 est donc tout à fait réalisable, plutôt deux fois qu'une, à condition de renoncer à une trop grande "étroitesse" du chariot qui le rendrait impropre à l'usage.

_________________
"La mer est sans routes, la mer est sans explications."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: Avant-propos pour ce projet N°2   Dim 24 Sep 2017 - 3:25

Pourquoi un chariot démontable ?

1) pour mettre à profit le coffre avant

2) pour ne pas encombrer le bac arrière (utilisé pour mon matériel de chasse)

3) pour éviter une prise au vent inutile

4) pour éviter que le chariot ne finisse accidentellement au fond de l'eau

5) pour une raison esthétique


1) Tous nos kayaks, ou presque, sont équipés d'un coffre avant étanche. Ces coffres, généralement assez spacieux, sont quasi inutilisables en cours de navigation. Par ailleurs, en plus de risquer de passer à la baille en tentant de les atteindre, on risque également, et c'est bien plus dangereux, de voir le kayak se remplir d'eau.
Je trouve donc dommage d'encombrer le bac arrière, d'offrir de la prise avant alors que je laisse un volume de chargement inutilisé dans le coffre avant.

2) Etant chasseur, j'ai besoin du bac arrière pour y placer mon matériel de chasse. Un chariot ne ferait que m'encombrer et me gêner dans l'accès à ce matériel.

3) Un chariot dans le bac arrière, c'est une prise au vent non négligeable. Et pour avoir connu un séjour, au mois d'août 2017, particulièrement venteux, je sais à présent que la "prise au vent" n'est pas un élément à prendre à la légère.

4) Un chariot dans le bac arrière, c'est toujours le risque en cas de déssalage de le voir terminer au fond de l'eau. Bien rangé dans le coffre avant, on élimine ce risque.

5) Un chariot dans le bac arrière, cela défigure la ligne élégante et esthétique de nos kayaks. 
Un kayak, pour moi, c'est aussi bel objet, effilé, élégant, racé. Je trouve dommage de défigurer cette ligne magnifique avec un machin moche et encombrant qui pointe 2 roues vers le ciel. Des roues sur un bateau, c'est gag, non ?

Pour toutes ces raisons, mon chariot devait être ABSOLUMENT démontable pour rentrer dans le coffre avant de mon kayak.

*************************************

Pourquoi un chariot en PVC ?

1) relative legéreté

2) relative solidité

3) résistant à l'eau

4) facilité de mise en oeuvre

Le PVC est relativement léger et résistant. Surtout sur une structure compacte comme celle d'un chariot pour kayak, une fois toutes les pièces collées, c'est très costaud. Je l'affirme pour l'avoir testé : j'ai roulé sur plusieurs km avec un l'Alobran chargé de mon matériel de chasse et celui de mon collègue soit entre 80 et 90 kg au total.

Facilité de mise en oeuvre car tous les raccords sont déjà disponibles : coudes, "T", "Y", il ne reste qu'à couper des tubes aux bonnes dimensions, d'emboîter et de coller. Nul besoin d'être un bricoleur de génie.

***************************************

Pourquoi encore un tuto pour un chariot PVC ?

Sur la toile, des tutos sur des chariots PVC, ce n'est pas ce qui manque, on en trouve autant que l'on veut.

Toutefois ce chariot possède 2 caractéristisques que je n'ai pas rencontrées sur internet :

1) c'est un chariot PVC démontable

2) c'est un chariot avec un axe de roulement amélioré


Ces 2 caractéristiques peuvent éventuellement intéresser certaines personnes.


1) Chariot PVC démontable

C'est assez particulier puisque "chariot PVC" et "chariot démontable" sont, à priori, antinomiques.
En effet, une structure en PVC n'est viable que si les différentes parties qui la composent sont collées, soudées entre elles donc indémontables.

Et, c'est justement le fait que ces parties soient collées entre elles qui assure la cohérence, la rigidité et donc la solidité de la structure. Si les élements en PVC ne sont pas collés les uns avec les autres, la structure ne tient évidemment pas.

J'ai donc, pour contourner le problème, utiliser une forme géométrique non "conventionnelle".
Tous les chariots PVC que j'ai vus, possédaient une forme rectangulaire et ne pouvait être donc démontables.

Alors, plutôt que de partir d'une seule forme rectangulaire, j'ai opté pour 2 formes triangulaires :


---> surface moindre donc encombrement moindre (un triangle, c'est la moitié d'un rectangle)

---> solidité renforcée (une forme triangulaire est moins sujette à la déformation qu'une forme rectangulaire)

---> possibilité de créer 2 parties indépendantes = chariot démontable

Ces 2 parties, ce que j'appelle les 2 "blocs-triangle", sont rendues solidaires au moment de l'assemblage via l'axe de roulement et sont maintenues plaquées l'une contre l'autre grâce aux écrous des roues qui prennent l'ensemble en sandwich.




2) Axe de roulement amélioré

Sur tous les tutos de chariot en PVC que j'ai pu voir, tous utilisaient systématiquement le système du "bouchon de PVC percé" pour servir d'axe et de support à la tige filetée :



Idée astucieuse car très simple et très rapide à réaliser.
Seulement, la solidité ne semble pas être au rendez-vous :



Quand je pars chasser, mon kayak, avec le matériel dedans, pèse entre 65 et 70 kg.
Un simple bouchon de PVC percé de 2 mm pour supporter une charge de 70 kg en mouvement (cahots, soubresauts quand le chariot roule) par l'intermédiaire d'une tige filetée "agressive", "coupante" qui repose sur 2 mm de PVC ?

J'ai un sérieux doute sur la longévité d'un tel "système de roulement".
D'ailleurs, sur tous ces tutos de chariot PVC, il n'y a aucun retour : Font-ils l'affaire ? Tiennent-ils le choc ?

Là aussi, j'ai donc opté pour une autre solution, pas beaucoup plus compliquée.
Plutôt que de percer un bouchon en PVC pour servir d'axe de roulement, j'ai réalisé des moyeux en téflon :


Si ces moyeux sont en téflon, matériau idéal, ils peuvent être réalisés dans d'autres "plastiques", voire dans du bois :


Ces moyeux de 27 mm de large, au lieu des 2 mm d'un bouchon PVC, offre donc un support bien plus résistant pour la tige filetée. 
Grâce au matériau mais surtout grâce à la largeur de 27 mm.

En effet, la pression exercée par le poids est d'autant plus forte que le point de contact est petit. 
Avec 27 mm, cette pression se répartit sur cette longueur et est donc bien moindre.
http://www.finael.com/chasse-forum/chariot/projet-2/moyeu-teflon-tige.jpg" border="0" alt="" />

Par ailleurs, pour renforcer la solidité, on peut gainer la tige filetée afin de protéger les moyeux :


**********************************

Une vidéo est disponible pour voir en images le montage et le démontage du chariot :


_________________
"La mer est sans routes, la mer est sans explications."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Avant-propos pour ce projet N°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche aile avant droite pour land.
» face avant complete pour seat leon ou toledo
» Besoin d'aide pour mon projet 3D
» Dérailleur avant pour grands plateaux
» [rech] 1 siege avant cond pour r5 AT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AQUATICA :: KAYAK SOT (Sit On Top) :: 9 - KAYAK : construire son chariot en PVC (Projet N°2)-
Sauter vers: