AQUATICA


Chasse Sous-Marine en Kayak
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1 - Le transport du kayak (longues distances)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: 1 - Le transport du kayak (longues distances)   Ven 6 Jan 2017 - 7:33

Le transport du kayak


Pour transporter son kayak sur de grandes distances, il existe 2 solutions :


- la plus onéreuse : un remorque (pour 1 ou 2 kayaks à gauche, pour 8 kayaks à droite)

  


- la plus économique : sur des barres de toit de la voiture



Cette dernière méthode demande plus d'effort ou d'astuce pour hisser son kayak sur le toit de la voiture.


Voici plusieurs astuces plus ou moins sophistiquées :




_________________
"La mer est sans routes, la mer est sans explications."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Retour d'expérience : barres de toit   Mer 23 Aoû 2017 - 20:07

Les barres de toit est le moyen le moins onéreux et le plus simple pour transporter son kayak sur de grandes distances.
(Evidemment, ici, il ne s'agit de ces courts transports qui consistent à déplacer le kayak du parking au point de mise à l'eau.

Des barres de toit coûtent une centaine d'€, plus ou moins selon le véhicule.
Pour une Clio III 5 portes, les barres de toit, chez Feu Vert, m'ont coûté 85 €.

1) mettre le kayak sur le toit

Plusieurs techniques sont possibles pour hisser son kayak sur le toit de sa voiture.
Pour ma part, j'utilise la technique en 2 temps (celle de la première vidéo dans le post précédent) :

a) je positionne la proue du kayak au niveau de la roue arrière et la poupe est centrée par rapport à l'arrière de la voiture
b) je soulève la proue et la pose sur l'arrière du toit (le toit de la voiture, à cet endroit, est protégé par un bout de moquette, une vieille couverture...)
c) ensuite je soulève la poupe et fait glisser le kayak sur les barres
d) une fois le kayak centré sur les barres, je le retourne la coque vers le ciel
e) enfin, je le fixe à l'aide de sangles à cliquets

Note : Je fais passer les sangles par les trous auto-videurs. Ainsi, en cas de freinage appuyé, le kayak ne risque pas de glisser entre les sangles et les barres.

De cette façon, on peut s'en tirer tout seul sans posséder une force herculéenne.
Les grands gabarits sont évidemment avantagés, notamment pour fixer les sangles.

2) descendre le kayak du toit

C'est la démarche inverse.

a) j'enlève les sangles 
b) je retourne le kayak dans sa position normale (coque en dessous)
c) je le tire vers l'arrière jusqu'à ce que la proue repose sur le bord du toit et que la poupe soit posée au sol
d) je soulève la proue pour la poser au sol

Note : On peut éventuellement mettre une vieille couverture ou autre sous la poupe pour la protéger pendant cette manœuvre.


3) le trajet en voiture

J'ai eu l'occasion de faire 2 trajets importants avec le kayak sur le toit.

Le premier, d'Eure et Loir en Lozère : 535 km aller et 535 km retour avec une majorité d'autoroute.
Le kayak n'a pas bougé et la consommation avec une Logan MCV DCI 85 cv tournait autour de 5,3 l/100

Le second trajet, Eure et Loir à Noirmoutier, 400 km, sans prendre l’autoroute, 4,4 l/100 avec un Clio III DCI 85 cv
Pour revenir, avec la Logan MCV DCI 85 cv, avec juste l'autoroute entre Nantes et Le Mans, 4,5 l/100
Entre Noirmoutier et Nantes (sans autoroute donc), la consommation était de 4,1 l/100. Sur l'autoroute, la consommation est montée rapidement à 4,8 l/100.
Ensuite, la fin du trajet sans autoroute, la consommation est retombée à 4,5 l/100


Il est évident que, sur l'autoroute, la consommation augmente de manière significative.
En restant sur les nationales limitées à 90 km/h, la consommation reste très raisonnable.

Si j'ai consommé 4,4 l/100 avec la Clio et le kayak sur le toit (sans autoroute), au retour,  avec la Clio sans le kayak (et juste 100 km d'autoroute) : 3,9 l/100


Il faut compter donc, globalement sur ce genre de véhicule, 0,5 l/100 de consommation en plus sur route.
Et plutôt 1 ou 1,5 l/100 en plus sur autoroute.


4) le choix du véhicule

A priori, tout véhicule, muni de barres de toit, est capable de transporter un kayak.
Pour avoir transporter mon kayak sur ma Clio III 5 portes et sur ma Logan MCV (break), pour les grands trajets je préfère, de loin, la Logan MVC.

Pourquoi ?

Le kayak est bien plus stable sur la Logan en raison de l'écartement des barres.

Il y a presque 1,40 m d'écartement entre les 2 barres sur la Logan.
Sur la Clio, l'écartement entre les 2 barres n'est que de 70 cm  affraid

Il y a donc bien plus de "porte à faux" sur la Clio que sur la Logan.


Bref, plus le toit de la voiture est long et donc l'écartement entre les barres est important, plus le kayak est stable.
De plus, sur la Logan, grâce aux barres longitudinales d'origine, je peux ajouter une troisième sangle intermédiaire entre les 2 barres.
Cela fait une sécurité supplémentaire et le kayak est alors encore plus maintenu et plaqué sur les barres pour une sécurité accrue.

Les breaks sont donc idéals pour transporter un kayak avec une grande stabilité.

----------------------
Remarques diverses :

- les sangles à cliquets sont vraiment ce qu'il y a de mieux. Des tendeurs ne serrent pas assez fort et une corde peut se détendre en cours de trajet.
- je protège le kayak des barres de toit en ajoutant des mousses sur les barres

- les remorques pour kayaks sont très pratiques, on n'a plus à hisser le kayak sur le toit de la voiture.

Mais les remorques possèdent plusieurs inconvénients :
- elles sont bien plus onéreuses, environ 500 € pour 1 kayak
- plus éventuellement le coût du système d'attelage à installer sur la voiture
- l'encombrement : il faut pouvoir ranger/stocker la remorque à l'abri quand elle ne sert pas
- l'encombrement lors de l'utilisation : il faut trouver la place de se garer et les manœuvres ne sont pas toujours aisées

Certains, devant le prix d'une remorque dédiée au seul transport de kayak, préfèrent acheter une bagagère assez longue pour pouvoir mettre le kayak dessus, moyennant un peu de bricolage.
Quitte à faire une dépense, autant avoir un outil polyvalent qui puisse servir à autre chose qu'à transporter un kayak.


_________________
"La mer est sans routes, la mer est sans explications."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1 - Le transport du kayak (longues distances)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fixation galerie sur gouttière??? Transport kayak sur J9 Odyssée???
» Cyclo Kayak
» Un petit nouveau en Kayak
» peche en kayak hobie leurre brochet
» Transport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AQUATICA :: KAYAK SOT (Sit On Top) :: 4 - LE KAYAK : techniques et astuces-
Sauter vers: